Boucle des chalets de Bostan et col de la Golèse
>>
Accueil
>
Rando été
>
Boucle des chalets de Bostan et col de la Golèse
Samoëns

Boucle des chalets de Bostan et col de la Golèse

Archéologie et histoire
Faune
Flore
Géologie
Pastoralisme
Refuge
Embarquer cet élément afin d'y avoir accès hors connexion
Passez de l’autre côté du décor ! À travers la beauté des pâturages boisés, des prairies d’altitude et des formations géologiques calcaires, découvrez l’invisible, ce que peuvent nous raconter les paysages, les histoires qu’ils ont connues, ce qui se cache derrière ce que vous observez !

Les 7 patrimoines à découvrir

  • Flore

    Une plante à liqueur

    La gentiane jaune est une plante régulièrement rencontrée dans les pâturages et prairies montagnardes calcaires. En feuille, on peut la confondre avec le vératre blanc, plante aux feuilles alternes. Chez la gentiane, les feuilles sont opposées. Elle sert à la fabrication d’une liqueur distillée à partir de ses racines. Il faut 10 ans minimum pour que la plante soit exploitable ! De plus, le rendement de boisson produite par racine est très faible, il faut compter 10 kg de racines pour produire un litre de liqueur !
  • Géologie

    Voyage au centre de la Terre

    Cette partie des Alpes est composée de montagnes sédimentaires. Le calcaire s’est formé durant des millions d’années par accumulation de sédiments et de coquillages dans le fond d’un océan (entre 250 et 50 millions d’années). Ces massifs sont marqués par la présence de nombreuses dépressions et de gouffres creusés par l’eau qui dissout le calcaire. À proximité, le gouffre Jean-Bernard, d'une profondeur de -1602 mètres, est un des plus connus au mondes.
  • Pastoralisme

    Les pâturages boisés

    Les pâturages boisés sont des lieux riches en biodiversité. Ils mettent en commun les espèces végétales et animales que l’on rencontre en forêt avec celles des pâturages. Ces pâturages boisés de conifères sont l’habitat de prédilection du Tétras lyre ! Ces milieux, sources de biodiversité, sont en partie favorisés par l’intervention humaine et le pastoralisme. La disparition des traditions pastorales complique la conservation de ces milieux.
  • Flore

    Les forêts naines

    Les landes sont des formations végétales composées de plantes basses qui résistent ainsi au vent et à la neige. On retrouve régulièrement deux groupes de plantes en fonction de l’exposition du versant. Sur l’ubac, le versant nord peu exposé au soleil, les landes sont dominées par le rhododendron ferrugineux et l’aulne vert. Sur l’adret, le versant sud réchauffé par les rayons lumineux, on retrouve majoritairement le genévrier (commun et sabine)
  • Histoire

    Une frontière franco-suisse

    À hauteur du col Bostan se trouve la frontière franco-suisse. Cette frontière fut durant des siècles le lieu de passage de nombreuses personnes : migrations de populations, réfugiés durant la guerre, …. Les contrebandiers utilisaient le col pour faire passer des marchandises illégalement entre les deux pays (alcool, cigarettes, sucre, beurre, souliers, munitions). Imaginez ces hommes, qui empruntaient ce chemin quel que soient le temps et les saisons, le plus souvent de nuit et chargés de plusieurs dizaines de kilos sur le dos !
  • Faune

    Le mangeur de serpents

    Le circaète est un rapace que l’on rencontre dans les secteurs peuplés de reptile. En effet, le circaète se nourrit quasi exclusivement de serpents ! Il chasse ses proies de deux manières. En conditions de vol défavorables, il cherche ses proies à l’affût sur un arbre ou un rocher. Lorsque la météo le permet, il est connu pour son vol stationnaire, sans battre des ailes, technique de déplacement différente du faucon crécerelle qui vole en surplace en battant rapidement des ailes.
  • Faune

    Stratégies pour affronter l'hiver

    L’hiver est un moment rude pour une majorité d'espèces, alors chacune a sa propre stratégie pour se maintenir en vie durant ces longs mois. 

    Si le sol est un excellent abri pour des invertébrés, il peut l'être également pour des animaux plus gros comme les serpents qui se retirent sous de grosses pierres ou les tortues dans le sol... Les marmottes font de même en bouchant leurs terriers avant d'entrer en hibernation.

    Pour d'autres, qui restent actifs quelques heures de la journée, la neige fera l'affaire comme chez les tétras-lyres qui l'utilisent pour s'isoler du froid. Attention à ne pas les déranger !

Description

  1. Depuis le parking du plan des Arches : suivre la direction "refuge de Bostan" et à l'intersection "Le Plan", prendre à droite direction "refuge de Bostan par le Palatieu". Après la montée qui zigzague entre les épicéas, on rejoint la piste carrossable menant au refuge de Bostan par les alpages.
  2. Du Refuge de Bostan, repartir par la piste 4x4 sur 200m puis bifurquer sur la droite, au niveau d’un panneau indiquant le col de la Golèse et refuge de Golèse. Suivre une "sente" plate jusqu'au plateau des Lagots puis descendre durant environ 15 minutes jusqu'au refuge de la Golèse
  3. À partir du refuge de la Golèse, il ne reste plus qu’à descendre en suivant la piste principale. Compter 1h15 environ de descente jusqu’au parking du Plan des Arches.
  • Départ : Parking du plan aux Arches
  • Arrivée : Parking du plan aux Arches
  • Communes traversées : Samoëns

Profil altimétrique


Recommandations

Soyez prudent et prévoyant lors de la randonnée. Asters, CEN-74 n'est pas tenu responsable en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Zone natura 2000 protection oiseau à respecter.
Animaux acceptés
De manière générale votre chien, s’il est autorisé, doit être tenu en laisse en espaces naturels. Par sa présence, son odeur et ses déjections, votre chien peut perturber la biodiversité. Sa divagation dans la nature peut avoir des conséquences lourdes pour la faune sauvage et les troupeaux (transmission de germes, stress de la faune sauvage, destruction des couvées au sol). Les chiens sont interdits en cœur de parcs nationaux et dans la plupart des réserves naturelles.

Transport

Transport  https://pysae.com/info/#/sat-train-bleu/

Service de navettes estivales en juillet et août.

Accès routiers et parkings

À la sortie du village de Samoëns, prendre la direction de Chevreret, les Allamands et poursuivre jusqu’au dernier parking, aménagé au Plan des Arches (1096m / 15 minutes de voiture depuis le village).

Stationnement :

Parking du plan aux Arches

Signaler un problème ou une erreur

Vous avez repéré une erreur sur cette page ou constaté un problème lors de votre randonnée, signalez-les nous ici :